Après ces longs  mois de recherche, d’investigation, de documentation, de nombreuses réunions avec Pluralis, la mairie de Voreppe et la régie municipale, l’association peut vous communiquer ses axes de recherche.

L’association travaille :

-           seule, sous sa propre responsabilité juridique et pénale, pour garder son autonomie et sa liberté d’action et  d’expression

-          Avec la C.S.F., confédération subventionnée comme toutes les confédérations  par la CAF, les organismes de HLM, les municipalités et les locataires ou les associations de locataires adhérentes. Notre association a choisi d’adhérer à la CSF pour obtenir plus facilement les textes de loi, les réglementations, les contrats et avoir accès aux contrats des entreprises et aux factures, ceci dans le cadre de médiation.

Elle travaille :

_ Sur la réhabilitation du quartier : D’où viennent les subventions ? A quoi sont-elles destinées ? Les locataires subiront-ils des augmentations de charge comme la loi le prévoit malgré ses subventions ?

_ Sur le maintien de conditions de vie acceptables durant les années de travaux. Lutte contre les gaspillages d’eau, d’électricité- lutte pour une évacuation plus rapide des sacs d’amiante- lutte pour les conditions d’hygiène.

_ Sur chaque poste de charges, sur la vérification des contrats passés avec les entreprises, sur le respect de ces contrats, sur la communication de ces contrats aux locataires. Nous obtenons des avancées que nous vous communiquerons quand elles seront réellement prises en compte.

_ Sur l’augmentation des charges chauffage depuis le passage au chauffage au bois avec la régie  municipale. Nous avons appris que ces charges iront en augmentant d’année en année. Le passage à la REGIE CHALEUR BOIS est une avancée écologique pour la municipalité  mais une catastrophe économique pour les locataires. Nous travaillons fermement  pour une modification de contrat entre la régie municipale et Pluralis et pour éviter aux locataires de payer les travaux engagés par Pluralis sur les installations de chauffage et sur la réhabilitation thermique.

L’association a entrepris le contrôle des charges dans les locaux de Pluralis. Ce travail de contrôle s’avère long et difficile  CAR  IL N’AVAIT JAMAIS ETE ENTREPRIS SUR NOTRE QUARTIER.

Nous faisons appel à votre patience et à votre soutien dans cette longue entreprise.